Communication animale : parler avec son animal

  • Communication animale
  • 06 Août 2017
  • 1 commentaire

 

La communication avec votre propre animal ou avec un animal que vous connaissez bien, peut vous paraître plus complexe. Petit décryptage :

 

COMMUNIQUER AVEC SON ANIMAL :
LES SPÉCIFICITÉS

 

1. Une situation plus complexe

La communication animale avec son propre animal demande énormément de confiance en soi. Bien plus qu’avec un animal inconnu, et ce pour une raison simple: on a l'impression que les informations sont forcément biaisées, de par notre connaissance de l’animal.
Ainsi, en posant une question dont on pourrait connaître la réponse, voici nos réactions courantes :

 

  • Soit l’animal donne une réponse qui va à l’encontre de ce que l'on s'attendait et dans ce cas-là on a tendance à croire que ce n’est pas possible, que c'est nous qui inventons;
  • Soit l’animal donne une réponse qui correspond à notre attente et dans ce cas, on a de la peine à croire que l'information vient réellement de l’animal, mais plutôt simplement de nous, de notre mental.

 

Donc, peu importe ce que l'on capte et ce que l'on reçoit, quand on communique avec notre animal, on a du mal à écouter et à donner crédit aux réponses que l'on reçoit ... et pourtant.

 

2. Un nombre d’intermédiaires réduits

Dans une communication avec notre animal, la « chaîne » des intermédiaires se réduit, dans le sens où vous n’êtes plus que deux : vous, et l’animal. À priori, il y a donc beaucoup moins de risques de mauvaise interprétation ; l’information ne passe que de l’animal à vous. Le message final a donc moins de risques d’être déformé. Néanmoins, en l’absence de tierce personne, vous ne disposez plus de la possibilité de faire valider la communication. Vous ne pouvez compter que sur vous-même.

 

COMMUNIQUER AVEC SON ANIMAL :
QUELQUES CONSEILS

 

1. Bien se préparer

Le fait de ne pas pouvoir valider facilement les informations reçues, ne doit pas vous empêcher de parler avec vos animaux. Vous devez vous faire confiance, c'est la condition nécessaire pour communiquer avec votre animal. En effet, sans point de validation, il est nécessaire que vous soyez sûr de vous et de votre communication. En même temps, même si vous faites quelques erreurs, pour autant que la communication n'est aucune répercussion importante, ce n'est pas si grave que ça. Ne vous mettez pas de pression et faites ça comme un jeu. Posez des questions sans conséquences jusqu'à ce que vous soyez sûr de vous et de vos résultats.

 

2. Aborder des sujets différents

S’agissant de votre animal, vous le connaissez par cœur. Essayez d’aborder avec lui des sujets dont vous n’avez pas la réponse. De cette manière, vous limiterez le rôle de votre mental et de votre imagination. Les réponses de certains animaux sur des sujets philosophiques pourraient bien vous surprendre de par leur qualité, c'est un excellent moyen de se faire confiance.

 

3. Aborder des sujets qui vous concernent

Vous avez des problèmes relationnels avec un ami ? Des tracas au boulot ? Demandez conseil à votre animal. Encore une fois, votre mental et votre imagination ne pourront pas intervenir ici pour biaiser les résultats ; et encore une fois certaines réponses peuvent s’avérer très étonnantes.

 

 

 

Des questions ou envie d'en savoir plus, dites-le nous dans les ci-dessous !