Les dérives de la communication animale

  • Communication animale
  • 09 Septembre 2020
  • 10 commentaires

Voici un article très bien écrit par Karine Giraudier sur certaines dérives concernant la communication animale. Alors bonne lecture et n'hésitez surtout pas à partager votre point de vue sur le sujet dans les commentaires.

 

J’avais déjà écrit un article en ce sens il y a quelques mois mais ayant encore constaté des dérives concernant la pratique de la communication animale, j’ai eu encore envie de m’exprimer à ce sujet.

En effet, je me suis aperçue que certains de mes élèves, mais ils ne sont pas les seuls puisque d’autres professionnels ont pu observer également ce phénomène, s’installaient en tant que communicateur professionnel avant de terminer leurs formations ou à l’issue d’un cursus de quelques jours. Et en s’affichant en tant que professionnels, ils proposaient également des formations alors qu’ils n’avaient même pas terminer leurs propres apprentissages.

Quand j’évoque une formation, il ne s’agit pas seulement de l’apprentissage prodigué par un enseignant mais également d’un entraînement assidu qui demande beaucoup de temps, d’énergie et de pratiques pour obtenir assez de résultats probants et précis dans les connexions avec les animaux. Mais ces communicateurs se contentent des résultats obtenus durant leur apprentissage avec leur enseignant et estiment être assez bons pour s’afficher en tant que professionnel.

 

Beaucoup de personnes me contactent en souhaitant être formées et elles me demandent si à l’issue de cette formation, elles pourront s’installer. Je leurs réponds dans l’affirmative si tel est leur souhait mais qu’avant de pouvoir proposer leurs services en tant que professionnel, elles vont devoir s’astreindre à de nombreuses d’heures de communications avec un panel d’animaux différents en termes d’espèces, d’âges et de sexes.

Pour se faire, je propose un groupe d’entraînement afin de leur permettre de poursuivre cet apprentissage en toute sérénité. Mais certains sont tellement pressés, qu’ils brûlent les étapes et s’installent sans plus attendre. D’autres copient les programmes des professionnels qui ont de l’expérience. Bref, on assiste à l’arrivée de nombreux communicateurs en herbe et sans grande expérience qui s’affichent professionnels et proposent des formations.

 

Du coup, beaucoup de personnes se retrouvent perdus dans cette multitude de praticiens en communication animale, ils ont dû mal à choisir, et souvent leurs choix peut se porter sur « les moins chers » quoique j’ai vu de « jeunes communicateurs en herbe » pratiquer les prix des « anciens ».

Ce qui peut avoir pour conséquence (même si ce n’est pas toujours le cas) que certaines personnes se montrent déçues par les informations obtenues et critiquent la pratique de la communication animale car ils n’ont plus confiance. D’autres nous traitent d’illuminés, et puis beaucoup vont chercher une formation sûre mais ne sauront pas dans quelle direction se tourner en raison de tous les stages actuellement proposés.

 

C’est pour toutes ces raisons que je parle de dérives, parce qu’il y a des personnes trop pressées et qui ne prennent pas le temps. Je comprends l’envie, la motivation mais je ressens comme un vrai manque de sérieux dans cette course, cette précipitation à vouloir devenir un professionnel sans expérience.

En ce qui me concerne, je me suis entraînée pendant 4 ans avant de m’installer en tant que professionnel et proposer mes services. J’ai ensuite commencé à former des personnes car je me sentais l’âme de transmettre et j’avais envie de partager ma passion ainsi que ce que j’avais pu expérimenter en tant que praticien et puis aussi parce que l’on me l’avait demandé.

 

Ma question est : Comment peut on dispenser un enseignement quand on a pas d’expérience ? d’où tire t-on la pédagogie dont nous avons besoin pour transmettre un savoir et surtout nous montrer disponible pour être à l’écoute de ceux qui ont placé leurs confiances en nous ?

Pour moi, cet enseignement, comme tant d’autres, n’est pas à prendre à la légère, il nécessite beaucoup de rigueur, de sérieux et une grande connaissance de soi avant de pouvoir se mettre aux services des autres.

 

En tant que communicatrice professionnelle, mon désir absolu est d’ouvrir la voie aux autres afin qu’ils prennent conscience et confiance en leurs capacités naturelles et par la suite, que mes élèves puissent faire le choix en toute sérénité de ce qu’ils veulent faire de cet apprentissage.

Mais je pense, et cela m’appartient, que ce cheminement doit se faire dans une grande conscience de soi et des autres, et pour cela, il faut prendre le temps de cheminer vers soi avant de se donner aux autres.

Je constate que tout doit aller très vite à présent, parce que le monde est impatient et il faut que tout nous soit donné dans l’instant.

Cependant, je trouve bien dommage de brûler les étapes et de ne pas appréhender chaque instant comme une musique, comme un chant qui pourraient nous amener au chef d’œuvre de notre vie, au lieu de cela, nous assistons à une représentation de gens qui courent après le temps.

 

Qu’y a-t-il après le temps, je vous le demande ?

Mon but n’est pas de polémiquer, ni de blesser qui que ce soit mais d’exprimer ce que je ressens en ce moment.

Je vous remercie de votre attention.

Karine Giraudier
Site web : https://www.communication-entre-consciences.fr/

 

Je remercie Karine Giraudier de m'avoir autorisée à publier son article. Personnellement j'approuve totalement, et vous, qu'en pensez-vous ?
N'hésitez pas à commenter cet article.

La communication animale est quelque chose de merveilleux qui à mon avis devrait être pratiquée par tous les amoureux de la nature et des animaux. C'est d'ailleurs dans cet objectif que je propose la formation "Apprendre la Communication Animale". Après, je comprends tout à fait que certaines personnes ont envie d'en faire leur métier. Comme l'a écrit Karine Giraudier, c'est quelque chose de tout à fait faisable mais qui demande du temps et de la pratique. En ce sens, je propose également dans la formation la possibilité de s'entraîner encore et encore et pour les personnes qui ont envie d'aller plus loin, il y a également un accompagnement personnalisé.

La plupart des professionnels dans ce domaine ont également suivi de nombreuses formations et stages. Se former à différentes écoles est une très bonne chose, car chaque enseignant vous apportera des informations différentes ce qui vous permettra d'avoir au final de meilleures compétences. Pour faire simple, si vous désirez devenir un ou une professionnelle dans ce domaine, il faut se former à différentes écoles (stages, formations en ligne, livres, etc.) et ensuite il faut pratiquer encore et encore.